Lucien Flandre.png

Lucien FLANDRE

Baryton

Lucien est né en 1998 dans une famille de musiciens.

Son premier coup de cœur est l'accordéon, instrument avec lequel il fait ses premiers pas sur scène lors de soirées cabaret. Il a ensuite l'occasion d'y chanter et prend goût à la scène. A la même période, il suit son cursus de théâtre, d'accordéon, et de solfège à l'Académie de musique de Malmedy.

 

Dans son adolescence, il adhère à une troupe, dirigée par Antony Sykopoulos, qui travaille 2 ans durant sur Musical’s, une comédie musicale. Il y apprend le travail de chœur et d’acteur. Il suivait alors en même temps un cursus de chant à l'Académie de musique de Malmedy.

 

Son prof de chant le pousse à étudier au Conservatoire, et il est plongé directement dans des projets importants comme une coopération avec l’ESAC, école de cirque de Bruxelles, et des musiciens du Conservatoire, ou des concerts avec la Machine Végétale à Liège, ou encore avec la classe d'art lyrique du Conservatoire de Liège où il interprète un rôle dans Fairy Queen.

 

A la fin de sa 3e année de bachelier, il participe à sa première expérience dans les chœurs de l'opéra de Liège, pour le Don Carlos de Verdi. Au Conservatoire, il interprète le rôle de Charles Martel dans Geneviève de Brabant d'Offenbach, et part en Suisse pour une masterclasse avec Sabine Conzen (professeure de chant au Conservatoire de Liège), où il donne des concerts lors du festival de musique classique d’Anniviers.

 

Au début de son Master 1, il part un semestre pour étudier au Conservatoire de Tilburg. Lors du projet de la classe d’art lyrique, il y joue le rôle d'Achilla dans Giulio Cesare de Haendel.

 

En septembre 2021, il fait ses débuts dans les chœurs de l'opéra d’Aix-la-chapelle pour Carmen, et dans le choeur national de Belgique, Bevocal. Il est actuellement engagé pour une autre production dans les chœurs de l'opéra d’Aix, à savoir Turandot, et termine son Master 2 spécialisé au Conservatoire Royal de Liège.

NOS PARTENAIRES

  • Facebook
  • Youtube